« Médecines alternatives, douces, naturelles… » Une critique matérialiste

Ceci est un coup de gueule argumentaire contre la bienveillance généralisée dont bénéficient les médecines “alternatives”. Ou médecines “douces”, “naturelles”…

Ce discours de rejet de la médecine conventionnelle est souvent associé à une défiance vaguement anticapitaliste contre une industrie pharmaceutique opaque, non démocratique, et guidée par le profit. Le problème c’est que la médecine conventionnelle est aussi une médecine scientifique, et que donc “l’alternative” peut conduire à toute sorte d’impasses…Lire la suite »