Un transhumanisme heureux

Pour contribuer très modestement à contrebalancer l’imaginaire dystopique que se traine le transhumanisme, je met quelques extraits de (encore!) Iain Banks, dans Trames (Cycle de la Culture).  Il s’agit de la brève description de l’arrivée et de l’adaptation d’une femme (née sur un monde médiéval un peu particulier) dans la Culture, société très avancée et quasi anarchiste.

Lire la suite »

Publicités

Contre la mort

La mort, c’est résolument ce que je considère à titre personnel comme la pire chose qui soit. Et je le dis et redis, le seul désir que ça m’inspire, la seule conclusion rationnelle que j’en tire, c’est la quête de l’immortalité sans concession.

Lire la suite »